Trains Essonne Nord

Accueil > Technique > Optez pour l’automatisation de votre réseau

Optez pour l’automatisation de votre réseau

5 juillet 2021, par Jean Champalbert

Passez à l’automatisme

Vous n’avez que deux mains, et au-delà de trois trains sur le circuit, la conduite devient périlleuse, laissez l’ordinateur ou la smartphone gérer la sécurité avec la gestion des itinéraires et des scénarios, il s’occupera des aiguillages et de la signalisation tout en vous permettant de reprendre la main à tout moment.
Vous êtes en DCC, pourquoi ne pas franchir le pas de l’étape suivante et d’automatiser tout ou une partie de votre réseau.

De quoi avez-vous besoin ?
Au minimum, il vous faut un ordinateur sur lequel vous installerez un logiciel de gestion des trains, il en existe beaucoup et vous trouverez des liens vous permettant de vous faire une idée sur leur fonctionnalités et leur prise en main.
Vous pouvez procéder par étapes, par exemple digitaliser seulement les aiguillages, ce qui vous permettra de gérer des itinéraires, puis installer la rétro signalisation en créant des cantons protégés par des détecteurs d’occupation cela renseignera votre centrale de la position de vos trains et apportera la sécurité dans les circulations, en dernier lieu la gestion de la signalisation pour plus de réalisme.

Bien sur cela a un coût, il vous faut des modules électronique et du câblage. Pour le logiciel pas de problème, une bonne partie est en Open Source (gratuits). Je vous en cite quelques-uns ci-dessous.

La mise en service peut être complexe, les modes d’emploi sont en général bien faits et certains sont en français. En cas de besoin de nombreux forum répondrons à vos interrogations et d’innombrables tuto existent sur la toile pour vous guider pas à pas. J’ai extrait quelques copie d’écran plus bas.

Pour vous convaincre revoyez ces deux vidéo de Renaud Yver, il va nous expliquer avec des mots simples comment il a automatisé son réseau Lucy sans être un cador en informatique.
Commande informatisée
et Informatisation et conduite manuelle

Quelques logiciels de gestion
Avec RailRoad Train Controller (RRtC) le logiciel existe sous trois versions payantes Bronze, Silver et Gold en fonctions des possibilités de plus en plus riches.
Voyez par exemple l’emploi de RRtC avec un réseau très complexes.
RRTC Succession de trajets

ou Rocomotion qui est un clone de Train Contrôler article Roco 10785/10832

Avec CDM rail logiciel gratuit, très complet et facile d’accès
Un exemple de gestion de réseau complexe avec CDM Rail :
Midav RUN 9 trains avec CDM Rail

Avec RocRail logiciel gratuit mais plus difficile d’accès
SMCF (modelisme-ferroviaire-rouen.fr)

et Créer son 1er plan avec RocRail
Un exemple de réseau : celui de AP37 Modélisme ferroviaire Fondettes

Avec iTrain logiciel payant

tuto de Bob Fuller

Avec Windigipet payant et uniquement en allemand

Avec ADaPT, logiciel propriétaire de Zimo,
Le logiciel « STP » (tableau de commande sous windows de E.Sperrer) permet la sécurisation des trains (itinéraires, block systèmes), l’automatisation (gares cachées, marche automatique, temps de stationnement, etc..) et tire partie de toutes les points forts du système ZIMO (influence des signaux sur les trains, reconnaissance des numéros de trains) pour réaliser une exploitation d’un réalisme inégalé.

Guide Modélisme ferroviaire : Tout sur le digital

En plus du Rocomotion, Roco-Fleixchmann a développé la Z21 noire et l’appli sur smartphone Roco Z21 qui permet beaucoup de chose mais pas de dessin du circuit sur PC.
Les nouvelles Z21 pro Link et Z21 signal décoder facilitent la programmation et la gestion des signaux.
Lenz devait sortir un logiciel de gestion mais à ce jour, rien à l’horizon.

Les centrales de dernière génération Ecos, Digikeus et leurs accessoires électroniques sont tout à fait capables de gérer les automatismes, voir leurs notices respectives.

Pour terminer, voici l’exemple de mon petit circuit sans prétentions, dédié aux manœuvres de convois marchandises autour d’un site multimodal

Gestion par JMRI et son logiciel PanelPro
Le dessin du réseau

Le tableau des aiguillages

Le tableau des itinéraires

Vous pouvez faire les itinéraires avec EngineDriver pour Android connecté à JMRI depuis votre smartphone et gére la vitesse et le sens de marche avec la poignée Lenz.

Le même réseau géré par CDM Rail

La gestion des aiguillages

les signaux sont virtuels, nécessaires à la gestion de CDM-Rail
Les itinéraires

La démarche est sensiblement la même quel que soit le logiciel utilisé
- Dessin du réseau
- Installation et paramétrage des décodeurs d’aiguillage
- Installation et paramétrage des détecteurs
- Installation fictive ou réelle des signaux.
- Création des itinéraires.
- Installation et paramétrage des modules de rétro signalisation

Voilà, j’espère que je vous ai donné l’envie de franchir le pas